Le trésor du château en ruines (Suite 3 et fin)

Publié le par JPL du Var

LE TRESOR DU CHÂTEAU EN RUINES (SUITE 3 et FIN)

Ils étaient si bien, un peu fatigués aussi..

Le vieux coffre noir s'impatientait devant eux.

Et ils commençaient à sentir qu'ils avaient faim, et soif.

"Allez Nic, debout ! On retourne...

Nic obéît à l'ordre de son amie.

Les deux jeunes chercheurs de trésor

Prirent le départ, vers le sentier du retour chez eux.

Le sac, avec le petit coffre dedans, posé sur le dos de Malène.

Bientôt, les premières maisons apparurent.

Et les premiers gens aussi.

Eux, c'était un peu plus loin, après chez le vieux monsieur.

Malène et Nic pensaient à leur secret dans le sac !

Et leur coeur se mit à battre plus fort...

Leurs maisons étaient encore si loin....

Chez le vieux monsieur, les volets étaient fermés.

Enfin, la première maison, celle de Nic.

Celle de Malène était presque juste à côté.

Ils se précipitèrent à l'intérieur, par la petite porte.

Personne n'était là. Ils préfèraient être seuls.

Assis sur le lit de Malène, ils savouraient leur retour.

"Tu sais ce que monsieur a dit !

On ne peut pas regarder le trésor aujourd'hui.

Il faut attendre demain. On va bien le cacher."

Sages et obéissants, ils se rappelèrent qu'ils avaient faim.

Et très soif. Ils n'avaient rien pris pour boire le matin...

Dans la cuisine chez Malène, il y avait les bonnes choses de sa maman.

Qui, justement, ouvrait la porte.Les courses étaient terminées.

"Tiens, bonjour Nic. Vous avez été promener tous les deux ?

"Bonjour madame. On a été marcher dans les vieux sentiers"

Le repas fut savoureux et le calme revint chez les jeunes.

"Madame, je dois partir. Je crois qu'on m'attend.

Je peux revenir demain matin, s'il vous plait ?"

"Mais bien sûr Nic. Tu es chez toi ici."

Chez lui, son papa et sa maman étaient là.

"J'ai été promener avec Malène, et j'ai mangé chez elle."

Ils étaient habitués...

Le soir enleva bientôt le Soleil du ciel.

Et le jeune garçon se glissa sous le drap tout léger.

Le matin rendit le Soleil au ciel.

"Je peux aller chez Malène, s'il te plait maman ?"

Maman dit oui. Papa aussi. Il disait comme maman.

La porte de chez son amie lui était grande ouverte.

Malène s'impatientait dans sa chambre.

Tous les deux sortirent le trésor de sa cachette.

Il fut déposé sur la petite table, au milieu

"Qu'est-ce qu'on fait ?" demanda Nic.

"Mais on va essayer de l'ouvrir bien sûr !"

La serrure semblait usée et pas solide.

"Je vais prendre mon canif" dit Malène.

La serrure ne résista pas longtemps au canif !

C'est Nic qui fit grincer le couvercle, en le soulevant.

Il y avait un gros carton qui recouvrait tout

"C'est quoi tout ça ? C'est des papiers en dessous !"

C'étaient des papiers colorés, liés en paquets.

"Malène, Malène, ce sont des billets de sous !

Des gros billets, avec beaucoup de sous dessus!"

Malène prit un paquet, un autre paquet. Elle tremblait.

"C'est quoi ? Regarde, ce sont des sous de maintenant.

Mais il y en a beaucoup. Ce n'est pas possible.

Et regarde, ce sont des sous fort chers"

Ils ne comprenaient pas du tout. Malène réfléchissait.

"Ecoute Nic. Je ne sais pas compter très haut.

Mais il y a énormément de sous.

Ce sont des sous du château, et des sous de maintenant !"

Mais, il y avait deux enveloppes, en dessous.

Une grande pour leurs parents à tous les deux.

La petite, il y avait leur nom dessus. C'était pour eux.

Dedans, il y avait une belle lettre, sur du beau papier.

Il y avait des mots pour eux. C'était monsieur.

L'argent du trésor était pour leurs parents.

Ils ne pouvaient pas leur parler du château, ni de la carte.

Le coffret avec les billets, il leur avait donné hier, chez lui.

Le trésor du château, c'était leur secret.

Maintenant, ils devaient aller chercher tous les grands.

Et leur donner le coffre.

Il leur expliquait tout dans la grande enveloppe

Nic et Malène, assis, comprenaient un peu maintenant..

Comment le trésor était venu dans le château, tout en haut ?

Le soir, les deux papas et les deux mamans étaient assis

Dans la grande pièce de chez Malène.

Ils découvrirent le vieux coffret, avec tous les billets.

Et la lettre de monsieur, qui expliquait tout.

Autant d'argent de ce monsieur, pour eux !

"Vous connaissez bien monsieur Maxime Voucoux ?"

C'était le nom du vieux monsieur .

"C'est mon ami. Je vais souvent chez lui, pour lui parler.

C'est l'ami de Malène aussi. On l'aime beaucoup."

"Mais il nous donne presque tout son argent" dit quelqu'un.

Malène et Nic se regardaient en souriant...

"Oui, c'est ce qu'il nous a dit. On devait le donner aujourd'hui"

Les deux enfants avaient compris l'histoire du trésor.

Les grands comprenaient que tous ces sous étaient pour eux.

Et que leur vie allait devenir plus facile et agréable..

Alors, les adultes s'occupèrent des billets.

L'aventure de Malène et Nic était terminée.

"Et monsieur ? Les volets sont fermés chez lui !"

"Malène, une ambulance est venue le chercher chez lui.

Elle doit l'avoir conduit à l'hopital de la ville. "

Les deux enfants étaient très inquiets. Monsieur était malade.

"Comment il est malade ? On doit aller le voir !"

"Non Malène. Il y a des gens de sa famille "

"Mais ils ne l'aiment pas. Ils ne viendront pas !"

Le lendemain matin, Nic et Malène voulait savoir.

Ils demandèrent à la boulangère d'un peu plus loin.

Qui connaissait tout et tout le monde.

Elle regarda les deux enfants, les yeux tout ouverts.

"Mais monsieur Voucoux est parti hier soir.

tu sais, ma petite, il est parti pour toujours.

Il ne reviendra plus..."

Ils n'avaient pas dit au revoir à monsieur.Ils n'avaient pas raconté.

Mais ils savaient qu'il savait. Et leurs yeux pleuraient.

Quelques jours plus tard,

Malène, Nic, leurs papas et mamans,

Suivirent la procession qui allait dans l'église.

Aprés l'église, on promena monsieur tout au long

De la route qui allait vers le cimetière, au bout du village.

Là, il y avait quelques vieux qui le connaissaient.

Il y avait leurs papas et mamans.

Et Malène, et Nic.Leurs yeux pleuraient de grosses gouttes.

Et un monsieur, jeune, qu'ils avaient déja vu.

Il descendait du château en ruine quand ils montaient.

Aujourd'hui, il était tout en noir.

En les voyant, il leur fit un sourire lumineux, et il partit.

Après avoir laissé monsieur Voucoux au cimetière,

Les grands retournèrent organiser tous les sous.

Malène et Nic pensèrent beaucoup à toute leur histoire.

La recherche du coffret de monsieur , dans le château en ruines.

Et la très belle carte, qui était leur trésor.

Pour toujours......FIN

Commentaire : Cette histoire est librement inspirée de faits réèls,

Transposés dans un cadre enchanteur,

Inspiré par une région qui existe.

Publié dans Conte

Commenter cet article

Laret 30/03/2015 10:47

Pluvieux et venteux ! Petite accalmie ce matin...Le Soleil est là...Bonne journée dans la Drôme, Jean-Pierre

Paulo8938 30/03/2015 09:41

Bonjour
Début de semaine pluvieux, ici dans la Drôme.
Bonne journée
JP

Marieluce 28/03/2015 13:39

Tu reviens quand ???

Laret 29/03/2015 11:14

En fait, je ne suis pas parti.....En écriture, mon retour, c'est poiur bientôt !! Bises....

Laret 28/03/2015 11:39

Bon séjour dans la Drôme...A bientôt, Jean-Pierre

Paulo8938 28/03/2015 11:30

Bon week-end pour toi également , demain départ pour la Drôme , ça changera un peu les idées, quand au temps aujourd'hui c'est un peu mieux.
Jp