Haïkus, souffles divers et de saison...

Publié le par JPL du Var

Haïkus, souffles divers et de saison...

"Mon pays blessé

Par une méchanceté folle

Nous sommes horrifiés."

----------------

--------------

"Venus pour gagner

Venus pour la fête du sport

Pour participer."

--------------------

"Tant d'efforts pour eux

Contre la mauvaise volonté

Mais coureurs heureux."

--------------

"Blessé mais content

Une journée qu'ils ont aimée

Malgré les méchants."

-------------

------------

"Je t'appelle ma Belle

Et tu es la mignonnette

De ma vie réèlle."

-----------

"Petits mais si bons

Ils se nichent dans les recoins

Douceurs des maisons."

----------

"Elles n'ont plus de voix

Les cloches de tous les lieux saints

Leur son rend la Foi."

---------

---------

"La grotte du Gentil

C'est un repaire pour ses livres

Elle cache ses petits."

---------

"Les petits cachés

Veulent sortir en racontant

Avec leurs mots lèchés."

---------

---------

"Ode à la sainte farce

Le premier du mois d'avril

Elle joue à la garce."

----------

"Le dos des braves gens

Attrape au vol les poissons

Le rire des passants."

----------

"Devant la maison

Dans la boite aux lettres complice

C'est un vrai poisson."

----------

"La Belle va sonner

Pour porter l'eau de Javel

Au voisin plié."

----------

"Elle la cherche longtemps

La pince à deux becs requise

En serrant les dents."

---------

--------

"Arbres, arbustes, branches, fleurs

Ce monde s'éveille maintenant

La vie laisse sa peur."

------------

"Rayons chauds du ciel

Décoration des journées

Là haut, le Soleil."

-------------

"Encore endormi

Prêt à voler le printemps

Le Soleil sourit."

------------

"Enfant innocent

Mais auss mets délicat

Tristesse en naissant."

------------

-----------

"Le monde est parti

Les pages sont abandonnées

Solitaire écrit.".

----------------------------------------------------------------------------------

Sur ce constat, s'achèvent ces souffles divers de printemps.

A la recherche de prochains souffles......

i

Haïkus, souffles divers et de saison...

Publié dans Poésie

Commenter cet article