Jeudi 21 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume

Publié le par JPL du Var

Jeudi 21 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume

---------------------------------------------------------------------

Boum, 7H15, moi debout.Ma Belle, pas encore...Et vla ti pas que:

Toc, toc, grat, grat...Tiens, ce doit être Black!! A contre coeur, je ne lui ouvre pas..

Il insiste, un peu, et redescend vers son chez lui. M'en veux, mais ma Belle se repose..

Elle sort du sommeil à 8H35. Je ne lui parle pas de la visite. J'ai honte!

Rien de changé en regardant l'azur. Et en comptant les degrés. Enfin, à c't heure, c'est pas trop.

C'est l'heure du passage des clubs de cyclos. On les entend. Je vais les voir..Bonjour!!

Travail important pour moi, qui va occuper ma matinée. Nettoyage, graissage, entretien complet de ma monture à 2 roues, le VTT "ubac-bleu". J'ai, presque, tout mon atelier avé moi...

Et j'ai l'habitude. A chaque fois, c'est pareil. Je retrouve "mon" ubac dans le même état...

Ma Belle décide de descendre seule avec l'automobile à Saint-Maximin, pour des coursettes.

Le dis pas. Mais j'ai la peur et l'angoisse, connaissant les routettes en lacets, montagneuses.

Avec parfois une circulation "bizarre". Même des poids pas légers. Les Plandalens et ènes font ça les doigts dans le..., et les yeux fermés!! Ptète quand on sera aussi Plandalens..

Le plus curieux, ou amusant, c'est selon, c'est qu'il y a très peu d'accidents, qu'ils disent..

Le moins amusant pour eux, c'est que nous, les Belgiciens, on fait du blocage, en roulant au ralenti, ou à peine plus vite. Tampire...

Après la remise à neuf de l'ubac, je descend chez nos amis-hôtes, Pour me servir, un peu, de leur ordi. Ils étaient d'accord, bien sûr. Quelques messages à la famille et à ma fille.

Merci beaucoup, bises, au revoir. Je remonte au chalet...Encore inquiet! Jusque 14H05...

Retour de ma Belle avec l'automobile. Aucun problème. Quelques grosses courses et coursettes. Des revues, un passage chez le boulanger d'en bas. Un passage chez le photographe : un film supplémentaire pour moi, because le concours photo! Et des grandes surfaces. Ah oui, la pharmacie aussi. Il faut du sparadrap et du dopant pour moi...

Après-midi, chaude. C'est évident ! Nous allons laisser de grosses gouttes, mais séparément!

C'est le jour de mon premier "défi"!! Chaque défi correspond à l'ascension, avec le VTT-ubac, d'un des 4 cols." Hors catégorie" qu'ils sont...Je les ai déjà tous faits. Mais les jambes et moi, on vieillit! On verra. De toute façon, je suis obligé par moi...

Mais si je pose un pieds au sol, je serai furieux en rentrant, jusqu'à réparation de l'outrage.

Evidemment aussi, je pars au moment le plus cuisant de la journée! Masochisme, folie..

Non, j'aime! Today, je choisis l'ascension que je préfère. Celle de Nans vers l'hôtellerie!!

Ma Belle partira, seule, rendre visite à la Grotte. Je descend au "garage" chercher l'engin!

Vais partir le premier. Un bisou. "A tantôt ma Belle. Sois prudente. On dit que le grand méchant loup est revenu dans la foret domaniale.Quant à toi, l'ubac, tache de bien te tenir!! Oui, je serai prudent aussi. Une gourde? Tu sais bien que je ne prends pas de gourde.."

Pédalage facile jusqu'à l'hôtellerie, jusqu'aux "Trois chênes"..Là commence la descente vers Nans-les-Pins! C'est gai aussi de rouler vite en descendant. Aussi vite que les 4 roues!

En bas, stop à la "Maison de Marie-Madeleine", fondée par notre ami, Frère Philippe.

Agréable conversation avec Viviane-Marie, qui tient la "boutique". Je dépose une carte pour notre ami, qui n'est pas là....Achat de quelques "cahiers de la Sainte-Baume", livres écrits par lui. Passage à l'office de tourisme de Nans. Encore un bouquin, écrit par Alain, un autre ami.

D'ailleurs, je vais jusque chez lui. Dring, personne. Un petit message dans la boite aux messages. Bon, faut y aller. Retour au bas du col, de l'ascension..Je marque l'arrêt.

Une inspiration. Une seconde. C'est fou ce que je suis inspiré. Et l'ubac aussi..

Zou, debout sur les pédales, à l'assaut. Mais doucement. Faut garder des réserves..

Jusque la déchetterie, je peux encore "réfléchir"..Puis virage sec à droite et début du "mur".

On ne pense plus. Tout de suite sur le petit développement. Surtout pas de cafouillage...

Les pédales montent, redescendent, remontent. L'ubac progresse "roue par roue".

Les jambes se durcissent et adoptent une cadence de mouvements alternés de plus en plus lents.Jusqu'à une certaine stabilisation. Les virages se succèdent, découvrant de nouveaux murs. Mais, maintenant, sans réfléchir, car le cerveau ne peut pas fonctionner quand il est déconnecté, je sais que j'arriverai, debout sur le VTT, tout en haut..Sauf mauvaise volonté de la machine qui me jouerait un tour pendable. L'a déjà fait la bougre..

Défilent tous les lieux dits, marqués par un S, et portant des noms connus, toutes les "colles".

Je vois plus très bien. Les yeux sont noyés par des gouttes. Pas de lunettes de Soleil, bien sûr.

Mais une casquette.. Chuis pas fou! Vla t'y pas que 2 cyclos me dépassent. "Bonjour, courage"

"...jour, me,merci, à...". Ils s'éloignent, mais pas beaucoup plus vite!!Eh, eh...

La pente se radoucit. Voilà "la Cayre". Oufti, mais l'ubac et moi, on arrive en haut! Si, si..

33 minutes depuis que la routette a commencé à s'acharner contre nous!!

Premier défi réussi. Chuis pas usé. Mes jambes produisent des sensations et des trucs.

Elles ne rouspètent pas, Rassurées, elles aussi.Quand je mets un pieds à terre, au carrefour des "trois chênes", mon cerveau recommence à travailler. Tout va bien. J'ai rien perdu..

Doucement, tout doucement, je rejoins l'hôtellerie.Mais qui voilà!! Ma Belle est là.

Elle en a terminé avec sa troisième montée à la Grotte de sa Patronne. Toute seule.

Et sans tomber...Allez, z'ai soif maintenant!! Avec le VTT, j'arrive le premier au chalet..

Evidemment! Il est 18 heures. Je vide 4 ou 5 bouteilles, ou verres. Je ne sais plus.

Ma Belle ouvre la porte, à son tour, à 18H25. Moins désséchée, car elle avait une gourde, du liquide et la "Source de nans"..

L'ubac retourne au garage...Changements vestimentaires, rangements, "souper".

Toc, toc, grat, grat.. Tiens c'est Black! Scuse moi pour ce matin..

Anesthésié mais content, je suis. Ma Belle aussi. Séance salle de bain et douche.

Assis sur ma chaise, je contemple la Sainte-Baume et rédige mon journal avec toutes les notes.

A la TV, "Le gendarme et les gendarmettes". Ma qué journée! Nos yeux se ferment..

Divan, lit, chambrette, pas encore minuit et deux dodos, RRrrrr...

A demain.

Jeudi 21 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume
Le VTT-ubac et l'oratoire de Miette

Le VTT-ubac et l'oratoire de Miette

Ma Belle dans les "150 marches"

Ma Belle dans les "150 marches"

Ma Belle en haut, face à notre Grotte, et la Pieta..

Ma Belle en haut, face à notre Grotte, et la Pieta..

Jeudi 21 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume
Jeudi 21 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume

Publié dans Voyages

Commenter cet article

biker06 22/08/2016 07:58

Hello JPL
Ils ont des cols hors catégorie dans le Var ? Alors la tu m'étonnes .... car il n'y a pas de montagne dans le Var, juste quelques collines qu'ils appellent les Maures ou la Sainte Baume.... Ce n'est pas de la montagne ça ! Va dans le 06 et tu verras avec le col de la bonnette , la cayolle ou le Turini, des cols à plus de 2800m et tu comprendras ce que veut dire hors catégorie hi hi hi A coté de ça, le ventoux, c'est pour les bébés hi hi hi hi
Bonne semaine
@+ Pat

Laret 22/08/2016 08:57

Oui, bien sûr, mais la Sainte-Baume, c'est MA montagne. Je l'ai parcourue en long, en large, en hauteur, en profondeur. et je l'aime. Plan d'Aups se trouve, je crois à (seulement) 800 mètres d'altitude. Mais 4 des 5 routes qui y arrivent, venant des localités "en bas", Aubagne, Auriol, Saint-Zaccharie, Nans-les-Pins, grimpent avec des pourcentages dignes du maillot à pois, sur, plus ou moins, 10 Kms. Chais pas si elles rentreraient dans une "catégorie"! Mais chuis sûr des difficultés pour en venir à bout. Je les connais par coeur. Surtout celle venant de Saint-Zaccharie, et, dans une moindre mesure, celle de Nans-les-Pins. Chais pas si les coureurs les auraient prises à la légère! Le "tour de France" n'est jamais passé par là. Non, car il y a pas les infrastructures au Plan, et que ces routes sont bien trop escarpées et peu sécurisées. La Sainte-Baume est une "chaine" un peu à part (comme la Sainte Victoire).Elle culmine à plus ou moins 1200 mètres. C'est le point culminant des Bouches du Rhône, et ,presque, celui vu Var (il y a le mont Ahrens...). Je dois avouer aussi que je n'ai jamais été en haute montagne...Est-ce la hauteur qui compte? Tu comprends, je, nous, sommes des inconditionnels de la Sainte-Baume....Donc , sans doute, pas objectifs!! Allez, bonne journée et à bientôt, JPL du Var...