Vendredi 29 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume

Publié le par JPL du Var

Vendredi 29 août 2008 : Plan d'Aups Sainte-Baume

-----------------------------------------------------------------

Ma Belle s'est levée à 3H00 du matin !!! Bizarre, bizzare. Vous avez dit bizarre!?

7H30, je la retrouve dans le divan salonesque, et passe à table. Ma Sainte-Baume décore toujours l'horizon, en face. Le Soleil dominateur décore toujours l'univers céleste provençal..

Bon, "déjeuner" avé grand bol. Bon...A l'extérieur, le ramassage des poubelles a animé la rue.

Toc,toc,grat,grat.....Tiens c'est Black.A 8H30.. "...jour Black". Ma belle et lui se font des câlins.

Sorti sur la rue, pour tester la qualité de l'air, je cause avec notre voisin d'en face, Robert..

De tout, de rien, d'hier, même d'Alain Bontemps..."Z'oubliez pas de marcher à gauche".

Ma Belle a rédigé une carte familiale..Je vole à la poste de Plan pour coller un timbre et la glisser dans la fente! Retour, toilette rituelle, préparatifs appropriés pour les opérations.

Beaucoup grimpé hier...Donc, today, pour changer de rythme, on va grimper aussi!

Ce sera la montée vers notre Grotte, avec un "bonus" important...

Black redescend vaquer dans son territoire avec ses biscuits, avalés, croqués..

10H30, départ pédestre du chalet. La route de Nans, l'hôtellerie, la cafétaria, le chemin qui vers où c'est qu'on commence à monter. Y a beaucoup d'autos. Y a les arbres habituels de l'endroit.

Une, deux, trois, quatre, je donne le départ, par le "Chemin des Roys". Pour ma Belle, c'est la cinquième...Faut pas croire que c'est "lassant" ou "ennuyeux"!! Ah que non bien sûr..

On aime ce chemin beige et graviéreux. Et on le re-découvre toujours. Je vois de nouveaux cailloux, de nouveaux arbres..Et puis, c'est comme ça!! On adore pélérinager vers notre Grotte de Sainte Marie-Madeleine..Y a d'autres chemins aussi...

La "source de Nans", faut attendre un peu. Remplissage des gourdes et glou-glou..

Les quatre chemins, les 150 escaliers, l'esplanade, et cette ouverture magique dans la montagne. Après avoir dit bonjour à l'intérieur..."Alors, aujourd'hui, on va là-haut!?"

Ma Belle sait que oui...On y a souvent été, dans l'temps, depuis 1998.

Là-haut, c'est la chapelle du Saint-Pilon. On la voit, à l'aplomb de la Grotte, en haut de la falaise.

Redescente aux "quatre chemins"! On choisit celui de droite..Rencontre avec la "Chapelle des Parisiens", chère à "Esprit Blanc"...Elle est blanchâtre. On la restaure..

Le chemin-sentier est composé de roches et rochers, de plus en plus gros, et de semblants de marches improvisées. Faut être un peu équipé! Pas comme cette dadame qui voulait monter avec des talons, hauts...!! Au bout, le sentier tourne à droite, sans arrêter de nous élever..

A partir de là, on est en haut de la montagne. Faut faire attention aux marques du GR sur différents supports rocailleux, et, presque, effacées...Mais heureusement, on sait comment zigzaguer parmi ces très gros cailloux, et tous ces arbustes désséchés et épineux.

"Ca y est, le voilà, on arrive.." Ma Belle est devant et moi derrière..Le Saint-Pilon, ancienne chapelle, en partie désaffectée. Avec la table d'orientation, en partie désaffectée, qui regarde l'immensité devant, de toute sa hauteur. Me lasserai jamais de tout ça, et je me retourne!

"ATTENTION, bon sang. Recule..." Ma Belle, un peu plus loin, est au bord du précipice.

Evidemment, à cette époque, y a souvent des gens, pélerins ou non..

Mais, certaines années, il y a aussi d'autres visiteurs-habitants : des chèvres sauvages brunes.

Pas méchantes du tout! Elles font des lèlèches sur les jambes..Mais, tudieu, que ça gratte et pique..Fait très chaud. On est plus près du Soleil..!! "Bon, rezou, il est plus que temps de partir"

Ma Belle a raison. Y a encore d'autres projets..Et on dégringole vers l'hôtellerie avec de nombreux clics dans la boite...15H, l'auto et nous retrouvons notre chalet.

Un peu de relaxation et d'ingestions de liquides divers...Un peu!

On sait que notre ami, Frère Philippe Devoucoux, père dominicain qui fut "gardien" de la Grotte jusque 1998, et qui a fondé la maison de Marie-Madeleine à Nans, où il habitait, est malade!

Il est hospitalisé à la polyclinique Saint-françois de Nans-les-Pins...Il est à la chambre 271!

On veut aller le voir, bien sûr! Repartis avec l'auto noire et arrivée "chez lui"..

Il est heureux de nous revoir. Nous deux, idem..Triste de le voir enfermé là..

Pour combien de temps? Retournera t'il à sa "Maison de Marie-Madeleine"? Reverra t'il sa Grotte,? Nous pensons que non, pour la Grotte...Mais il écrit toujours!!! Infatigable érudit...Surtout en ce qui concerne "sa Sainte"! Faut partir. Au revoir cher Frère Philippe..

Avant de reprendre la route de Nans dans l'autre sens, celui qui monte, quelques courses à Saint-Maximin. Au "li..dl", trois fois rien. Au "Al..i", cinq fois plus...

La route de Nans, dans le sens retour, à c't heure....!!!! Un big-énormous problèmatique....

Ce Soleil de m..., à hauteur des yeux, de face!! On est aveuglés, qu'on ne voit rien d'autre que cette grosse boule et ses rayons! Nos lunettes "de soleil" et de belgiciens sont d'une efficacité en dessous du nul...Montée, route, lacets à l'aveuglette!! Au ralenti et encore plus doucement..Je sors même de l'auto pour faire le guide! Derrière, les locaux s'énervent...

Je calme le jeu avec tact. "Allez vous faire f..."!! Enfin, enfin et ouf, on arrive en haut...

Et au chalet à 19H. "La prochaine fois, faudra acheter des lunettes opaques.."! "Oui, da ".

Les émotions passent. Les liquides s'écoulent et mon assiette se remplit, comme d'hab..

Toc,toc, grat, grat. Tiens c'est Black. A 19H40. Pour la soirée..

On se passe "double jeu" dans la TV. Au dodo, Black. Nous aussi, encore à 0H. RRrrr

A demain...

la chapelle "des Parisiens"

la chapelle "des Parisiens"

la chapelle du Saint Pilon

la chapelle du Saint Pilon

Table d'orientation...

Table d'orientation...

C'est moi. et je grimpe vers le Saint-Pilon. Mais c'est en 1998!

C'est moi. et je grimpe vers le Saint-Pilon. Mais c'est en 1998!

Ma Belle avec les chèvres au Saint Pilon. Mais c'est en 2002.

Ma Belle avec les chèvres au Saint Pilon. Mais c'est en 2002.

Une chèvre du Saint Pilon. Mais c'est en 2002.

Une chèvre du Saint Pilon. Mais c'est en 2002.

C'est moi, avec nos chèvres du Saint Pilon. Ca gratte. Mais c'est en 2002.

C'est moi, avec nos chèvres du Saint Pilon. Ca gratte. Mais c'est en 2002.

Pour complèter l'article d'hier, c'est "la Garnière"...Mais c'est en 2005.

Pour complèter l'article d'hier, c'est "la Garnière"...Mais c'est en 2005.

Frère Philippe Devoucoux avec ma Belle. Mais c'est en 2005.

Frère Philippe Devoucoux avec ma Belle. Mais c'est en 2005.

Publié dans Voyages

Commenter cet article

Laret 30/08/2016 09:15

Ouf, pas de divagations de "marabout" ou "extra-terrestre lunatique" !!C'est quand même pas un piratage??? M'enfin..J'espère qu'il est encore possible de poster des commentaires "normaux" de la part de mes followers...Je sais que certains n'arrivent pas à poster des commentaires sur mon "overblog"!! Jamais compris pourquoi..Je sais aller partout, même si, pour l'instant, jusqu'au 6 septembre, je ne suis plus beaucoup présent, rapport à mes "Chroniques plandalènes"..Scusez moi, please...