Histoire d'un garçon pendant ses "Humanités"(TEXTE)

Publié le par JPL du Var

C'est l'histoire d'un petit garçon,né en 1951,de 1963 à 1969,devenu jeune homme.

Une période,le secondaire,les humanités greco-latines,illustrée par les traditionnelles photos de classe annuelle..

Collège Saint-Stanislas(Jésuites) de Mons.

La première année de ces humanités collégiales est la sixième.Petite inversion mathématique!Il y a quatre classes:A,B,C et D.

Le petit garçun,apres l'école de son petit village,rejoint la grande école de la grande ville.

Ses jeux favoris,les petites autos,les petits soldats.Il lit "Robinson Crusoé",et a peur des filles..

La musique,ce sont les programmes du poste de la maison,les"45 tours" familiaux.Il a un tres vague souvenir de Gilbert Bécaud.La télévision balbutie encore....

Septembre 1963,il rentre en sixième B au COLLEGE!La classe de monsieur Mottoul,bien gentil...Peu de souvenirs!

1964 et la cinquième C,le Révérend père Molhan en "chef de classe".Les débuts en Grec,avec un nouvel alphabet!

La classe est divisée...en Romains et Grecs.Il est Romain.Et chaque"armée",en équipes,avec un chef d'équipes.Il est sous-chef!.Et,en haut du tableau,une armée de petits soldats romains font face aux petits soldats grecs.

Cette histoire de"petits soldats"plait beaucoup au petit garçon!

Le révérend père Molhan etait sévère..

La quatrième B,en 1965,et le débonnaire monsieur Lassoie.Une année calme"comme un long fleuve tranquille".

Le petit garçon devient un garçon.Les culottes courtes sont remplacées par des pantalons.Il porte la cravatte..sur la photo!

L'arrivée de la troisième B.Tout va se bousculer,le ciel s'obscurcira...Sur la photo,il a un sourire d'huissier!

La troisième B,c'est le Révérend père De Gruben,un croisement entre Roland Magdane et Gerard Hernandez,sans la moustache.Mais c'est surtout une rivalité et beaucoup de différents entre lui et le Révérend père Molhan....dont la classe est voisine!Les fenètres s'ouvrent parfois avec un lacher de mots fleuris.Les petits billets, portés par un messager,vont d'une porte à l'autre...La classe s'amuse bien.

Le garçon grandit.Sur la photo,pantalon strict,cravatte,sourire tres sérieux!Il aime etre photographié.

Les plaisirs et passions évoluent.Une fille prend le mème tram que lui.Il ne lui adressera jamais la parole et la regardera beaucoup....TIMIDITE,peur!

Il lit beaucoup,plonge dans l'univers "Science-fiction,fantastique",dans l'univers des courses automobiles.

Il y aura le 16 octobre 1966.C'est un dimanche.Vers 11 heures,le Papa bondit hors de son bureau.Ils vont ,en famille,à la Messe de...11 heures.Dans l'église Sainte Elisabeth de Mons,il remarque à peine que le Papa n'est pas bien.

Toute la famille quitte vite le lieu de Culte.Retour au 220 ,à son village de Saint-Symphorien.

Médecin,ambulance.Jacques,le Papa est allongé sur le grand escalier,soutenu par la Maman.

Un ami,proche de la famille,prend les quatre garçons à part:"venez,nous partons chez moi"!Ils ne comprennent pas.

Quelques minutes,quelques dizaines de minutes apresle Monsieur leur dit:

"Votre Papa est parti,votre Papa est mort."

Ensuite,c'est l'"APRES".Tout a changé..L'année scolaire de la troisième B a été coupée en deux.

Les témoignages de sympathie affluent.L'enterrement,les discours...

Lors de l'examen de Français,une rédaction "sujet libre" est demandée à la classe.Il obtiendra la première place.

Son sujet:la disparition de son Papa!

Les dégats physiques et psychiques attendent l'année scolaire suivante.

Les passions survivent,en particulier les courses automobiles.Le garçon est FAN des voitures italiennes,Ferrari et,surtout,Alfa-Roméo.Plus tard,il sera pilote de Formule 1!

Deux amis partagent cette passion.Le triumvirat sera appellé par le père De Gruben,"Les Garagistes"!

En musique,le garçon s'émancipe un peu.Il devient FAN pour la première fois.ANTOINE,tous ces "45 tours"seront achettés.Aussi Dutronc,Nino Ferrer..

Et arrive septembre 1967:la rentrée en seconde 2A,aussi appelée "Poésie".Le A a son importance.La filière normale doit le conduire en B!A cause des conseils d'amis,la Maman le change de file.Pourquoi?Le professeur "chef de classe".Il aura le Révérend père Hanquet.Ses copains changent.Les tètes autour de lui ne sont plus les mèmes,sur la photo.

Au fur et à mesure,les dégats du "16 octobre" deviennent évidents.A la maison,le garçon commence à s'enfermer dans un "mur de silence".En société,quelqu'un le torture:son ventre!A tout moment,il glougloute,soupire,rugit...

Consultation chez le docteur spécialisé,et prises des premiers médicaments"pour la tète"...Rien n'y fait.Il le sait.Il sent "les bruits"se préparer.Il panique...Les Messes,conférences,réunions,les silences,les cours sont devenus un calvaire.

Le vacarme ventral et les silences familiaux,il les entend encore...

Une autre passion,qu'il a toujours,devient tres envahissante.Deux découvertes:un garçon voisin lui donne une petite pile de vieux "45 tours" ANGLAIS.Et il se lie d'amitié avec un autre garçon de sa classe,Guy.Guy est spécialisé en musique ROCK,anglaise,américaine.Il est FAN des "Rolling Stones"!!

Le garçon de la campagne n'écoutait jamais ce qui n'etait pas français..Maintenant,il plonge dans un monde parallèle.

Guy connait tout.Ils en parlent.Il écoute les "tres vieux 45 tours" sur le vieux phonographe.Des noms bizarres,"John Fred and his Playboys band","Question Mark and the Mysterians"...Il aime.Et il écoute des radios tout aussi parallèles.Une en particulier,située..en pleine mer.On la dit"pirate".Il doit y avoir sur le bateau un drapeau à tète de mort!!

"Radio Caroline".C'est en Anglais.Il comprend peu,mais déguste et aura"des coups au coeur"!

En 1968,le grand garçon est"tombé dans le rock"!!STEPPENWOLF,un nom intriguant..Deux "45 tours"et le premier"amour"est là.Le garçon est fidèle en Amour.Cet Amour dure toujours..

Vient un autre"coups au coeur".Sur "Radio Caroline",une voix tres nasillarde,un rythme rapide,saccadé,léger,soutenu.Il comprend à peine"....express".

La seconde A part en voyage scolaire à Londres!Quelle chance...Pour perfectionner son Anglais!!Mais pour Guy et le grand garçon,,c'est la chasse aux trésors!Oxford Street,une caverne d'Ali Baba.

Tiens,un énigme résolue.L'autre"coups au coeur" a un nom:"Yummy Yummy Yummy" par "OHIO EXPRESS".

Les achats sont rapidement effectués,payés avec des livres.

De retour en Belgique,le grand garçon investira,au fur et à mesure,dans les "45 tours" de son éphémère  "Ohio Express".L'histoire de ce groupe "fantôme"est tres compliquée(le sujet d'un article futur!?).

Pendant cette année scolaire,il écrira beaucoup.Un essai sur la science-fiction,le fantastique,la guerre dans le Pacifique,du côté nippon,une saga,des poèmes,une pièce.Il ne reste...qu'un poème,et les Nippons!Tout s'est envollé!

Septembre 68:la GRANDE ANNEE,le début de la fin,la RHETORIQUE.Au gouvernail,le tres cultivé Révérend père Gustin.

Beaucoup d'exercices oratoires au programme,ce que n'aime pas du tout le grand garçon.La "timidité"se rappelle toujours à lui!  Et ,sur la photo,mais qu'il est beau et fier,avec son petit "sourire en coin",à la droite du père Gustin..

La suite aussi des passions "Rock'n Rollesques".Une institution a mème été créée:"Les"soirées musicales".Le garçon adulte,Guy,Jean-Jacques,Jean,souvent chez Jean-Jacques(la meilleure sono!!).Parfois chez le garçon.Souvent chez Guy,mais à deux:ils sont les "spécialistes"...L'écriture?Encore un peu!

Et le ventre pousse toujours le bouton de son ampli à fond,aux plus mauvais moments..

Et le silence impose toujours sa loi,chez le garçon adulte,ses trois frères et la Maman..

Il y aura un voyage scolaire,en Italie,délices gastronomiques! Pas encore de concert.Difficile,il faudra attendre la tres grande école.Apres la "rhéto",c'est l'"université".Passage obligé.Et que choisir pour le garçon adulte??

Qu'aime t'il?La musique,les sports(si,si,un peu!),l'écriture,la lecture,la nature.Que n'aime t'il pas?Les sciences...

Il y aura mème un examen de"maturité".Mais il n'est pas mûr!!Et l'université,c'est quoi?C'est grand.C'est terrifiant..

En septembre 1969,il rentrera,à reculons,à l'ULG,l'Université de Liège,section "pharmacie".

Tout est préparé pour ce nouveau départ.

Mais c'est une toute autre histoire pour l'adulte,futur pharmacien...FIN.

Ce récit a été écrit "d'un jet",avec ses oublis,ses erreurs,ses lourdeurs,ses redites,sa spontanéité.A peine corrigées par une re-lecture.

 

PS:les photos!Ou est le garçon??

Deux indices:Photo de la "sixième B",il est en haut,au milieu du troisième rang!

Photo de la"Rhétorique",il est en bas,en regardant la photo,à gauche du Révérend père Gustin.

Entre les deux,suivre l'évolution....

 

 

Publié dans écrits

Commenter cet article

frambie 25/04/2012 16:25


hello! et oui, il sugffit d'une ou plusieurs photos et nous voilà re-basculés dans notre passé! Enfance, adolescence, parfois tumultueuses, où tellement de choses ont leur importance! Je
reconnais bien là ces années "charnières".


Merci pour ton récit, pas facile de se dévoiler comme ça, bravo!


@++ bisous!

JPL du Var 27/04/2012 17:46



Merci beaucoup!C'est vrai que ,parcourant ces vieilles photos de classe prises pendant mes humanités,période de l'adolescence,tout de suite me sont venues à l'esprit les nombreuses péripéties qui
jalonnèrent "ces années charnières".Et j'ai eu envie de coucher par écrie cette"histoire d'un garçon pendant les humanités".Bonne soirée pour toi,Jean-Pierre.



Kri 24/04/2012 09:33


Et hop! un bond dans le passé!

JPL du Var 24/04/2012 10:53



Oh oui,un grand bond dans ces années 60,ces humanités,où il s'est passé tant de choses:un drame,ses conséquences,la découverte de mes passions....qui n'ont pas beaucoup changé!Et toute une
époque.J'aime ces vieilles photos....Bonne journée pour toi,à bientôt,Jean-Pierre



Flo-Avril 23/04/2012 11:16


De beaux souvenirs dans ce tumulte, sauf le décès du papa...


Amitiés, Flo

JPL du Var 24/04/2012 10:50



Oui,une tranche de vie importante:on passe du"petit garçon "à l'"adulte"!!!Et on se découvre,on découvre ses passions...et parfois,on vit des drames,à un moment où on est fragile!Et,au final,on
commet des erreurs...irréparrables!La redécouverte de ces vieilles photos m'a inspiré...Tres bonne journée pour toi,Jean-Pierre.



Fethi 23/04/2012 10:05


Bonjour et merci pour les commentaires: Les deux chanteurs pour le texte "Au forgeron de Batna " sont algériens: le premier Bâaziz chante en arabe et le second Idir chante en kabyle.
Bonne journée

JPL du Var 24/04/2012 10:45



Merci beaucoup pour les renseignements,bonne journée aussi,Jean-Pierre



louv' 23/04/2012 09:43


Ben voilà le président qu'il nous faudrait !!!

JPL du Var 24/04/2012 10:43



Mais,je n'y connais rien en politique!!Et je suis beaucoup trops"effacé":parler,crier en public,devant des foules,non,ce ne serait pas possible pour moi......Mais "président"de l'un ou l'autre
club folklorique ou sportif......!A bientôt,Président Jean-Pierre.