Le relaps revient

Le relaps,sorti de son bestiaire,

S'en alla chercher midi à quatorze heures.

Mais de suite,il gadrouilla dans la pouacrerie

L'urgence,s'etait trouver un commensal

Des glèbes,oui!Mème pas de l'orviétan

Il ne voulait pas engloutir les brans.

Les badigoinces sèchaient.

Et depuis il avait maigrichonné!

Son commensal le turlupinait sans cesse

Non,ce n'etait pas une toquade.

A tout hasard,il saisit un bourdon

Foutrebleu,la kabbale et ses korrigans

Ils l'avaient engagé comme golliard.

Mais voilà un electuaire

Sa patrenôtre ne fut pas vaine

Rien à craindre du sénéchal!

Sa mission:un sicaire

Car la Kabbale etait manichéènne.

Et il etait feul sans barguioner.

Tiens,une gouton au bord de la doline

Sur le champ,il pénètre dans une guinguette

Les clients!Ils ressemblaient à des mangonneaux.

Ce n'etaient que des cagots,

Des foutriquets,rien d'autre!

Mais il n'avait pas de patards!

Eh bien,on va grailler la dîme

Sinon ,il connaitrait la ferrade.

Mais,comme il etait devenu!

Son bitos,ses bacchantes..

Et il serait reconnu!

Il s'ébaudit,tout hâve

Apres avoir passé une venelle,

Devant un tilbury

De peur de se faire morigener.

Il se débonde à son âme.

"Envoie leur un sédédon".

Plus tard,il bambochera.

Maintenant,les restes de rogatons

Rien à faire,c'etait irréfragable.

Et si il lisait son Nécronomicon,

Sa Bible,son Missel

 

Le relaps:JohnBarleycorn.jpg.jpg